La maman qui s’absentait de Stéphane Martelly et Albin Christen

« La maman s’absentait

 –Le mal du pays s’attrape si facilement

 –Une fois qu’on y est allé

 –Une fois qu’on y est allé

 –C’est si contagieux ces pays-là »

C’est l’histoire d’une maman qui s’absentait, une maman là sans l’être, une maman qui « prenait les voiles », qui « tournait creux », qui « égarait son ange ».
Une histoire à deux voix, l’une narratrice, l’autre enfantine, et l’on peut ainsi se placer des deux côtés du miroir. Une histoire compréhensive qui tente de s’introduire à l’essence même de ces deux êtres liés, délicatement (car ces choses-là sont secrètes et douloureuses, et fragiles).
Une histoire qui n’en est pas une (pas au sens de péripéties ou de coups de théâtre) mais une histoire profonde et simple. Stéphane Martelly ne prend pas les enfants pour des êtres limités, incomplets, elle leur offre un poème, un texte qui fait son chemin petit à petit dans la conscience. Qui résonne aussi singulièrement dans la voix du parent lecteur.

« Et elle était là

Dedans

Faisant taire sa rumeur

Embrumant ses jours

Densifiant son atmosphère

Par des milliers de châles

——–toucouleur

Noués

Amarrés

——–sur sa chaleur »

Albin Christen, avec son travail esthétique, construit parallèlement au texte un développement de décors pratiquement mouvants (on les perçoit comme tels), jeu de mouvements en noir et blanc. La narration des images est sensible, proche du symbolique sans l’assener. Lui aussi choisit d’aller et venir entre vision de la narratrice et celle de l’enfance, avec une sorte de spontanéité et de franchise qui ajoute à l’intelligence du travail.

La maman qui s’absentait n’est pas un livre comme les autres.
On y parle de séparation, d’isolement, de la difficulté du monde, mais aussi de la magie du lien, cet « amour infini » qui veille, ce chemin double vers ce

« monde vaguement à mi-chemin qui ne serait qu’à nous ».


En savoir plus sur Stéphane Martelly
sur Albin Christen
sur les éditions Vents d’ailleurs

One response to “La maman qui s’absentait de Stéphane Martelly et Albin Christen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s