Archives mensuelles : mai 2010

Vison sans visa de Brigitte Vaultier et Maud Riemann



« Un vison qui rêvait
De changer d’horizon,
De vivre vie plus zen,
Certes pas sans raison,
Envisageait ravi,
La tête emplie d’images,
De grisants paysages,
Un voyage en Asie. »

Ce Vison sans visa entreprenant n’a pas fini de nous faire caracoler derrière lui !
Dans un périple qui passera par la case prison, il devra s’infiltrer dans une soute à bagages, chevaucher un zébu, choper un coryza…



Atypique, cette histoire, autant que son format, une mise en page panoramique qui va se faire remarquer sur les étagères.

Album plus large que haut, Vison sans visa utilise l’espace ainsi créé avec vigueur et pertinence puisque la magie-comédie du voyage s’y étale “dans les grandes largeurs”, croisant le look BD et le poème en rimes. Oui, vraiment, Vison sans visa ne ressemble à aucun autre album.



Brigitte Vaultier était déjà à l’origine d’un objet superbe : Zoofolies (livre tout en hauteur celui-là, où ses poèmes et les illustrations se Kerso se mariaient magnifiquement).

Elle réitère ici, jouant des sonorités et des rebondissements avec un plaisir qui saute aux yeux.

« En pleine déraison,
Des idées à foison,
Se dit : ˝Foi de vison,
Je n’ai pas visité
Zambie ni Zimbabwé…
…Gibraltar, Zanzibar…
…La Corrèze et la Creuse…
…Trévise ou même Pise !˝ »


La suivant dans ses tours et détours sans hésiter une seconde, Maud Riemann enchaîne les inventions : bagages amoncelés, vison emprisonné, panda nonchalamment vautré…

Les angles de vue décalés se succèdent, rythmés par des cartes postales sur fond rouge ou l’étendue d’un paysage vaste…


Impossible de rendre la largeur des pages et leur palette dans cette chronique (qui ne montre que des détails) : vous pourrez vous faire une idée plus juste sur le site de l’éditeur, et ainsi mieux mesurer l’alliance parfaite entre traits, couleurs et postures des différents personnages.



Décidément, les éditions du Ricochet riment avec qualité, qu’on se le dise ! Encore une nouvelle parution originale, soignée, différente…

Mais jusqu’où iront-ils ?!…


Vison sans visa de Brigitte Vaultier et Maud Riemann
Aux éditions du Ricochet
À partir de 7 ans
Parution en février 2010
Publicités

Le Melon prétentieux de Bénédicte Guettier

La patte de Bénédicte Guettier est reconnaissable entre toutes. L’âne Trotro lui doit sa mignonne petite bouille, ses oreilles expressives et les jolies bêtises qui ponctuent ses aventures.

D’oreilles d’âne à oreilles de lapin, il n’y a qu’un pas, vite enjambé : l’Inspecteur Lapou (dont la gabardine n’est pas sans rappeler celle d’un autre célèbre inspecteur, italo-américain celui-là) s’attaque au Melon prétentieux, un cas difficile s’il en est…


« Depuis quelques temps, un melon s’est installé dans le potager.
Regarde-moi ce gros prétentieux !
Il prend toute la place et il nous ignore complètement. »



L’ambiance du potager en est toute tourneboulée. Croyant rétablir l’harmonie, l’Inspecteur Lapou va vite réaliser qu’un face à face entre lui et la dérangeante cucurbitacée ne pourra être évité…
D’autant plus que le melon organise des élections. Qui fera la loi dans le potager ?

Bénédicte Guettier offre une palette de couleurs franches à ses personnages qu’elle cerne d’une ligne noire dynamique. Son écriture graphique pose dans la bouche des carottes, tomates et radis des paroles de bon sens, plutôt comiques.



Ça fuse, c’est vif et inattendu, car mangé ou être mangé n’ont pas tout-à-fait la signification usuelle des albums pour enfants. On peut manger ce qu’on aime, mais aussi manger ce dont on veut se débarrasser : le Melon prétentieux en fera l’amère expérience !



Dans le potager poussent une graine de politique et une graine de recette culinaire : la sauce Guettier prend parfaitement. Et l’Inspecteur Lapou ressort de cette histoire les moustaches parsemées de fleur de sel…

Cerise sur le gâteau : d’autres épisodes-enquêtes de l’Inspecteur Lapou attendent d’être feuilletés (dont l’un intitulé La Cerise sur le gâteau, quelle coïncidence !)



Le Melon prétentieux de Bénédicte Guettier
Aux éditions Gallimard Jeunesse, collection Giboulées
Parution en avril 2010
Album, à partir de 4 ans

1001 moutons de Kerso

Certains comptent les moutons pour s’endormir : pour que cela fonctionne, il faut que les moutons soient tous similaires, photocopies d’eux-mêmes, et qu’ils sautent tous du même bond au-dessus de la même barrière simpliste et rudimentaire.


Il semble que Kerso déteste nous endormir. Elle a horreur des moutons clonés. Elle abomine les barrières dupliquées.
Et elle le prouve, Ô combien, avec ses 1001 moutons !


Cet album sans texte, de format compact (15×15), propose 200 pages de moutons.
Attention, aucun mouton basique ici, mais des moutons à travers les âges et les lieux…

Du mouton de Lascaux au mouton prestidigitateur, en passant par le mouton pâtre, le mouton prince, le mouton tzigane, le mouton sirène, le mouton touriste, le mouton mannequin, le mouton cosmonaute, le mouton amoureux…. et j’arrête cette liste qui pourrait ne jamais finir, car 1001 ?! le nombre de ruminants bêlant est plutôt conséquent !


Un compteur placé en haut et à gauche de chaque page nous rappelle exactement à quel décompte nous en sommes.
Il aiguise aussi la curiosité, car il n’est pas rare qu’un mouton échappe à notre vigilance, et il faut s’arrêter pour trouver celui qui manque (travesti en papillon, par exemple), à la manière d’un Où est Charlie ? à bouclettes.



Les dessins, réalisés par Kerso d’un trait de rotring rehaussé de jaune, sont on ne peut plus imaginatifs : drôles, poétiques, historiques…certains mêmes dignes de comédies musicales hollywoodiennes !

Des exemples de ces double-pages sont visibles sur le site des éditions du Ricochet (bien plus nets et plus parlant que les détails présentés ici).

Le travail soigné de cet imagier est un régal. Kerso nous avait déjà charmé avec les superbes illustrations de Zoofolies. Le charme opère encore ici dans un autre style… la marque du talent !


1001 moutons est accessible dès 5 ans.
… mais franchement, entre nous : est-on vraiment obligé d’être équipé d’un enfant pour avoir la chance d’en profiter ?…



1001 moutons de Kerso
Aux éditions du Ricochet
AlbumImagier
Dès 5 ans
Parution en mai 2010